Concert 2017 duo Sop’pianos

Bonjour à toutes et à tous                                                                                                                                      

concert

L’atelier du piano vous présente une nouvelle édition de son concert annuel.

Le concert de cette année ne sera pas comme les autres. En effet, l’atelier du piano fête ses 40 ans d’activité.

Fondé en 1978 par Jean Jacques Baudry, l’atelier du piano a connu un succès grandissant aussi bien au pré des pianistes débutants que des professionnels.

En 2011, après avoir travaillé toute sa vie dans l’atelier de son père, Sebastien Baudry, rachète l’entreprise.

Cela fait maintenant 7 ans que Sebastien Baudry continue à faire fleurir l’entreprise fondée par son père il y a de cela 40 ans.

Pour célébrer cela, nous aurons cette année la chance de retrouver le duo Sop-piano : Jean Christophe Rigaud et Aline Martevillepour un tout nouveau programme développé spécialement pour deux pianos.

 

Ces deux artistes de renom nous avaient déjà éblouis lors du premier concert de l’atelier du piano en 2015.

Nous leur avons donc demandé de nous enchanter avec leur tout nouveau programme pour deux pianos composé d’oeuvres variées: Rachmaninov, Mendelssohn, Gershwin, Bach et bien d’autres encore.

Ce programme unique en son genre sera joué pour la première fois lors du concert de Frelinghien.

 

Le concert aura lieu comme les années précédentes à l’église de Frelinghien (chauffée). Il débutera à 20h30 le 8 décembre 2017.

les réservations se font à l’atelier du piano 1 rue d’Armentieres 59236 Frelinghien ou par téléphone au 03.20.48.82.27

 

Tarif :            10€ pour les adultes

5€ pour les enfants(-12 ans)

possibilité de diner au restaurant l’atelier de Fred à partir de 18h30

————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-

 

SOP’PIANO

concert

Né d’une rencontre artistique fulgurante et irrésistible en 2014 entre le pianiste concertiste Jean-Christophe RIGAUD, Lillois fort axé sur les chanteurs, mais aussi sur les transcriptions tant respectueuses qu’audacieuses, et la pianiste et artiste lyrique concertiste Aline MARTEVILLE, Montpellier, forcément axée sur le piano et le chant, mais aussi sur la composition , le duo Sop’ Piano conjugue avec bonheur un grand éventail de styles, du baroque avec Bach, Händel, les « pré-classiques » Cimarosa & Galuppi, à des musiques de film de Nino Rota, passant avec réjouissance par Khatchaturian, Brahms, Piazzola, Rachmaninof, Satie, Prokofiev – père & fils …, Schumann, Moussorgsky, Mahler, Gershwin, ainsi que d’autres musiques des XX & XXIème siècles.
Se produisant depuis régulièrement en concert en France, notamment invités par des prestigieux festivals tels les « Pianofolies » du Touquet, leurs programmes s’expriment en duos à deux pianos, piano quatre mains, mélodies & lieder voix & piano, sans négliger quelques (courtes) lectures édifiantes.
Leur complicité magique reflète une entente profonde et complémentaire qui séduit toutes sortes de publics ; après un passage à Nice l’été 2017, de prochains concerts en duo de pianos sont prévus dans le Nord-Pas-de Calais début Décembre 2017, à Francfort (Allemagne) Juillet 2018 et Montpellier pour la saison 2018/2019

 


 

PROGRAMME

 

De très nombreux extraits de la grande œuvre de MOUSSORGSKI « Tableaux d’une exposition » , en version à deux pianos d’après la fameuse transcription pour orchestre de Maurice Ravel.

 

Jean-Sébastien BACH : Concerto pour 2 claviers senza ripieno, ainsi que la célèbre transcription par Bach du concerto pour haut-bois de Marcello.

 

Francis POULENC : sonate : une œuvre robuste et tendre.

 

Felix MENDELSSOHN-BARTHOLDY : 2 transcriptions de ses célèbres préludes par un de ses (presque) contemporains, lui-même… faiseur de très nombreux cahiers de très nombreux exercices…

 

Camille SAINT-SAËNS : la célèbre « Danse Macabre », transcrite pour deux pianos par Saint-Saêns lui-même !

 

Georges GERSHWIN : les trois préludes du compositeur américain de la « Rhapsodie in Blue », toujours aussi « swing »  and « blues » !

 

RACHMANINOV : un prélude dramatique et mouvementé pour le piano, ainsi qu’une mélodie poignante sur un poème de Pouchkine.

 

Robert SCHUMANN : des extraits du  Carnaval  op 9 du compositeur allemand fasciné par les masques, ainsi que le lied « Die Lotosblume » (« La Fleur de Lotus »), sur une poésie de Heinrich Heine